);

L’hernie

Il arrive parfois dans la vie des choses qui nous amènent au dépassement de soi.
Cela fut mon cas : Je fus fortement confrontées à des douleurs sévères qui allaient altérer la qualité de ma vie.

Depuis 2013, j’ai subi des cures d’éventrations ombilicales et sur la Malone à répétition dans l’année. De là on m’a installé plusieurs plaques musculaires où j’ai dû porter une ceinture pendant plusieurs mois et je ne pouvais rien faire..

En 2015, j’ai eu une nouvelle opération importante où on a refait les 2 hernies, une fistule et on a remonté la Malone. Les suites opératoires se sont relativement moins bien passées : Une infection s’est installée ce qui a  entraîné un prolongement de mon séjour à l’hôpital où j’ai dû supporter des mèches et des poches.

A ma sortie et ce durant un an une infirmière passait pour me prodiguer mes soins.

Nouvelle opération en janvier 2016 ; On m’a retiré toutes les parois pour laisser mon corps au repos pendant sept mois.

Seulement au bout de ces sept mois, j’ai fait une rechute magistrale de mon hernie.

Août 2016,  après avoir effectué une nouvelle opération, je me suis remise rapidement sur pied mais cela allait être de très courte durée : 3 jours après, rehospitalisation  en  urgence.

J’ai dû subir une ponction pour retirer l’eau présente entre les parois et je suis ressortie finalement 3 jours après.

Je vous ai évoqué ce passage afin que d’une part les personnes qui ont vécu les mêmes problèmes que moi soient conscientes qu’elles ne sont pas des cas isolées et d’autre part pour apporter des lumières à  toutes les personnes qui n’ont  aucune  connaissances des complications engendrées par les hernies.

De plus n’oublions pas que tout cela amène inévitablement à un changement de vie au quotidien et  à supporter des douleurs assez intenses.

(Ajouté le 5/08/2019) 

Courant 2017 je fus opérée 2 fois la même année en catastrophe et ma vie ne tenait qu’à un fil par 2 contusions intestinales.
Avant la première opération j’ai fait une allergie aux draps d’hôpital.
A la 2ème opération j’ai eu une bonne crise d’asthme

Pour les opérations j’ai été transférée à un autre hôpital.

Fin octobre 2017 j’ai fait la rechute d’une hernie. Cependant je n’ai pu être opéré depuis car il n’était pas question selon le chirurgien que je le sois hormis si c’était en catastrophe. Mon ventre prend du volume au fil du temps au point de ressembler à une femme enceinte.

Au regard de cela, je peux ajouter que les hernies peuvent chambouler complètement la vie et la compliquer un peu plus chaque jour.

Je suis souvent obligée de souffrir en silence car les maux ne se manifestent pas tout le temps à travers mon visage et camoufler mon apparence par des vêtements larges que je suis obligée de renouveler régulièrement au fur et à mesure de la croissance de mon ventre. Seuls les personnes qui me côtoient quotidiennement sont conscientes de mon mal et de ce que je vis pendant que d’autres pensant détenir la science infuse parlent de choses qu’ils ne connaissent pas.

 

Pin It on Pinterest

Traduction »