);

Modélisme

Date: 3 Mai  2017

Depuis plus d’un an je ne vais pas au club de modélisme pour des raisons de santé

Mes sorties se font de plus en plus rares.

Je prend mon mal en patience mais l’aide de mes bénévoles et leurs visites me soulagent énormément.

Voici la dernière invention de notre « magicien » ;Une boîte magique pour transporter le bateau en toute sécurité.

La boîte est faite en contre plaqué de 15 m/m d’épaisseur  avec ouverture des 4 côtés. Le capitonnage est fait en dépron, c’est un isolant. Le temps de travail est d’environ 15h.

Une poignée au dessus mais aussi un bandoulière

 

Intérieur capitonné pour éviter les chocs

 

Il existe différentes façons d’utiliser la boite de transport

 

Elle servira pour présenter le bateau en exposition

 

Date: 12 avril 2016

Alors que le soleil tarde à émerger et que l’on entend la mélodie enchanteresse des oiseaux, nous nous amusons à relever les côtes de notre maquette pour vous présenter un nouveau projet.

 

 

 

 

Date: Du 23 décembre  au 16 janvier 2016
Nous récupérons un peu partout du matériel (informatique, électronique, électrique, etc…) hors service pour donner un nouveau souffle à notre maquette.
Tout cela grâce à un de nos bénévoles aux doigts en or qui nous enrichit de son savoir-faire et nous prépare une surprise.

 

 

Date: Du 1er au 16 décembre 2015

Finition de la maquette: Pose des portes et un joint.

Date: Du 8 octobre 2014 à fin novembre 2015

Pour ceux qui ne le savent pas, étant en période de rémission et souhaitant encore plus m’impliquer dans mon projet , je me suis inscrite à un club de modélisme (bateau) afin de mettre sur pied la maquette définitive de notre péniche.
Cette partie sera consacrée à vous montrer l’état d’avancement de nos travaux et vous donner une idée du rendu final.
N’hésitez pas à donner vos impressions et remarques sur ce projet qui nous tient très à cœur.
Merci à tous pour votre implication….

 

 

Voilà ce qui arrive quand le moteur fait des caprices et qu’il nous lâche au  milieu de l’eau…

L’assiette pique du nez et il ne nous reste plus qu’à ramer pour aller le récupérer…

J’espère que la grande soeur ne ferra pas pareil !!

Mardi 14 juillet:  Baptême de notre maquette

Dernière rencontre du Club de modélisme de Meaux au bord de l’eau

Je serai épaulé par mon très précieux binôme Gégé qui a inauguré ce baptême et qui m’a assisté tout au long de l’année et une fois de plus sera à mes côtés pour s’assurer que l’assiette est bien équilibrée et le bateau ne coulera pas…

Merci aussi à Daniel qui m’a aidé durant toute ma convalescence et m’a prêté main forte lors de cet évènement.

 

Mercredi  24 juin

Nous y voilà, début juillet et le club touche touche déjà à sa fin…

Il nous reste cependant encore du travail pour l’année prochaine.

 

 

Comme sa grande soeur…

Résultat final

Vive le système D qui nous a permis de monter notre belle maquette…

 

Mercredi 10 mars au 17 juin
Suite à de gros problèmes de santé qui me contraignèrent de ne fournir aucun effort physique,  j’étais dans l’incapacité de tenir à jour l’état d’avancement de mes travaux.
Avec un moral d’acier, me revoilà aujourd’hui pour vous donner la suite de mon projet.

cours

Mercredi 3 mars
Nous voilà repartie pour une nouvelle séance et donc un nouvel apprentissage.
Ce fut un vrai travail de titan et d’extrême précision qui nous amena à réaliser les 2 devants du bateau ainsi que les hublots.
Après 3 heures de travail, le résultat en image :

Mercredi 21, 28 janvier  2015, et 4,11, 18 février
Nous voilà de retour après les vacances et plus motivée que jamais pour poursuivre notre mission.
Je suis aussi content de retrouver mon binôme qui m’aide énormément et me permet d’avancer autant que possible et n’hésite pas à me prodiguer son savoir.
En s’armant de patience et tout étant très méticuleuse j’en suis arrivée à donner sa forme de base au bateau

 

Pour limiter les frais et par souci écologique,  je n’hésite pas à récupérer tous les objets de petites dimensions et utiles afin de les transformer selon mes besoins

Mercredi 3, 10, 17  décembre  2014
Nous entamons donc maintenant les dernières séances du club avant les vacances de noël

Démontage  de la mousse jaune et bleu qui était collé

 

Maintenant nous allons réfléchir sur la façon de travailler le devant  et  arrière  pour le carénage
Impossible de se concentrer quand vous êtes entourés que d’hommes qui piaillent et caquettent comme des poules sur la mécanique, le salon du bateau,etc…..
Tout d’abord afin de lui donner sa forme finale arrondie nous allons le couper en plusieurs morceaux   afin de faire les coins arrondis après l’avoir badigeonné de colle et clous pour le maintenir ;
N’imaginez pas que travailler sur une maquette est une mince affaire…. en effet, faut pas se louper sinon nos doigts en pâtissent…

 

Maintenant place au grand nettoyage de nos emplacement ainsi que le sol

Mercredi 26  novembre  2014
C’est reparti pour un tour….
Me revoilà replongée dans cet univers d’hommes où je reste la seule femme.
Dès mon arrivée, mon binôme me fit comprendre que je devais penser à confectionner un ber…. De quoi il me parle lui ??? C’est quoi un ber ?? En clair, il m’expliqua que c’était en fait qu’un support qui allait faire tenir la maquette.
Ne sachant pas que j’étais une bricoleuse confirmée et que je ne manquais pas d’idée, je leur fis savoir que j’avais une idée qui nous aurait éviter tout les désagréments du ponçage, collage,etc….
Et bien sûr en chœur ils rétorquèrent « Ah ces femmes, elles ont toujours des idées…. » et ils se marrèrent
Ils étaient loin d’imaginer l’idée que je leur préparai :
La séance précédente, rencontrant des problèmes à faire tenir debout ma maquette, je décidais de ramener mon support de jambon (qui ne me servait plus à rien et faisait le tour de la maison) et dont j’allais me servir comme ber .
Quand je le sortis de mon sac, ils furent pris de stupéfaction et me demandèrent si on allait manger du jambon . (rires)
Et c’est là que je leur fis comprendre que c’était en fait le support de la maquette en question.

Mercredi 19 novembre  2014
Nous revoilà le 19 Novembre sous un brouillard comme on en voit plus mais motivée comme une bonne élève à continuer son travail. A tel point que je me retrouvais en train de grimper par quatre les escaliers  afin de voir si ma maquette tenait toujours la route et ne s’était pas cassé la gueule…
On démonte les pinces et ouf ça tient tout seul…On redécoupe les bâbords, on les ajuste pour qu’ils correspondent à ce que nous souhaitons, on les badigeonne de colle et on y rajoute 2 élastiques pour mieux fixer l’ensemble.
On reprend un tasseau qu’on modélise sous une forma particulière devant et derrière. Nous y faisons également plusieurs encoches qui seront ensuite collées au dessus de l’ensemble.
Enfin, on place deux tiges pour faire tenir tout ce nouveau bloc en angle droit.

 

Mercredi 12 novembre  2014
Après notre grande soirée organisée le samedi 8 novembre, nous voilà déjà reparti sur les bancs afin de poursuivre la réalisation de notre maquette.
Ces 3 heures furent entièrement consacrées au modelage de l’avant et l’arrière du bateau ainsi qu’au collage des pièces.
Il ne nous reste plus qu’à attendre que la colle prenne pour pouvoir poncer et lui faire prendre la forme finale du bateau la semaine prochaine.

 

 

Mercredi 5 novembre  2014

Nous revoilà reparti après 15 jours de vacances sur les bancs d’école et je retrouve ma place qui m’a faut l’avouer un peu manqué…
Pour commencer, j’installe sur le plan de travail une feuille en plastique bien particulière (pour éviter que la maquette colle sur le plan de travail)  que je maintiens à l’aide de punaises à chaque angle pour la fixer.
Je retrace  au crayon  à papier avec  la règle  les  coupes sur le contre  plaqué qui sera le  bâbord  de la péniche  et l ouverture  de la  porte arrière.
En premier  dans les  angles, je  fais des encoches  à l’aide d’une perceuse avec un foret très fin pour  passer  la  lame de la scie sauteuse.
Pour éviter des cris agonisants et un concert gratuit de cantatrice, je m’empressais de poncer tous les bords et arêtes des découpes afin d’éviter de belles échardes dans les doigts.
Me voilà reparti pour découper 4 tasseaux à la largeur du bâbord et rebelote ponçage . Je les cloue ensuite sur les bâbords à chaque extrémité pour faire tenir le contreplaqué qui sera la cale du bateau.
Je place un serre joint pour maintenir la planche debout et y met un filet de colle en dessous pour la fixer sur le bâbord.
Et nous attendons la prochaine séance mercredi prochain pour tout démonter….Mercredi 15 octobre 2014
En nous basant sur les plans de l’échelle, je calcule la quantité de matériel dont j’aurai besoin sur une feuille de récupération pour rester bien sûr fidèle à mon esprit écologique…
Nous y indiquons combien de planches il nous faut (longueur et largeur) et  l’épaisseur de la planche de contreplaqué (qui était de 3mm).
Sur le chemin des courses pour me ravitailler en matériel, pour pas manquer aux habitudes quotidiennes, je ne trouvais pas ce que je voulais à savoir l’épaisseur de la planche.
N’ayant pas d’autres choix, je me résolus à prendre celle de 5 mm.
Nous avons réalisé les gabarits du plan du bateau sur papier pour les reproduire au crayon sur les planches qui sont passées ensuite à la découpe.
Et me voilà donc de retour dans la corvée de ponçage (ça me connaît bien).
Toute cette partie travaillée concerne uniquement la base du bateau et représente environ 3h30 de travail.
Comme tous les jeunes élèves, je suis bien contente quand arrive la fin du cours pour me précipiter vers la sortie (rires).

 

Mercredi 8 octobre 2014
Première journée, pour pas changer à l’accoutumée, je me retrouve plongée dans cet univers où je suis encore la seule femme.
Bonne élève que je suis, j’ouvre mes écoutilles et j’écarquille mes grands yeux pour ne pas en louper une miette.
De retour sur les bancs d’école (après plusieurs années d’écoles buissonnières) , me voilà sur le point d’assister à mon premier cours !!
Sur les plans que vous visualisez ci-dessous, vous pouvez voir les prémisses des plans du futur bateau.